Power metal

Historique

Origines

Le power metal est un genre de musique metal mêlant le heavy metal traditionnel et le speed metal. Mais, contrairement à ce dernier, le power metal est davantage mélodique.

Les prémices du power metal ont été posées dès la fin des années 80 (voire même une décennie plus tôt pour certains) par des groupes comme Gamma Ray, Helloween et Blind Guardian. Le groupe allemand Helloween est considéré comme le fondateur du genre. Ses albums “Keeper of the Seven Keys Part 1” et “Keeper of the Seven Keys Part 2”, parus en 1987 et 1988, marquent un tournant important dans le développement du power metal et ses orientations esthétiques. Mais à l’époque le terme n’existe pas encore, on parle alors de speed mélodique ou de heavy speed.

Le power metal n’a été considéré comme un genre à part entière qu’au milieu et à la fin des années 90, avec l’arrivée d’une nouvelle vague de groupe inspirés par Helloween.

Plusieurs dérivés du power metal ont vu le jour, pendant les années 90, en Europe, au Japon, aux Etats-Unis et en Amérique du Sud. Il s’agit du folk power metal, du prog power metal, du power metal baroque, du power metal symphonique, du power trash metal, de l’extrême power metal, du Christian power metal et du pirate power metal.

Caractéristiques

Le son du power metal comporte des traits caractéristiques du speed metal et du heavy metal traditionnel. Les atmosphères du power metal sont épiques et le son mélodique.

En effet, des tournures très mélodiques et accrocheuses sont ajoutées aux riffs classiques du heavy et du speed metal.

Un groupe de power metal se compose généralement de deux guitaristes solistes, d’un batteur utilisant une double grosse caisse et d’un chanteur évoluant dans un registre assez aigu. Des guitaristes qui s’adonnent à des solos de guitare d’une virtuosité exemplaire. De nombreux groupes intègrent également un claviériste.

Les textes des chansons de power metal évoquent généralement des thèmes liés au fantastique ou au médiéval fantastique, à la science-fiction ou à la mythologie. Chevalerie, sorcellerie, héros faisant face à des démons ou dragons, scène de guerre, demoiselle en détresse…sont légion dans les chansons de power metal.

Ainsi, dans le power metal, les paroles sont bien souvent plus optimistes que dans bon nombre de sous-genre dérivés du heavy metal. Les refrains prennent même des allures de célébration ou d’hymne.

Toutefois, dans la lignée d’Helloween, un certain nombre de groupes ont opté pour des thématiques plus généralistes comme la vie, l’amour, les sentiments, les conflits intérieurs, la lutte du bien contre le mal.  Par exemple, Sabaton, évoque, lui, très souvent la guerre. Son album “The Great War” tire ses racines dans la Première Guerre Mondiale.

Dans le power metal, le chant est suraigu et les techniques vocales proviennent du théâtre. Dans ce sous-genre, le chant est clair, contrairement au grunt utilisé dans d’autres genres de metal extrême, certains pratiquant même les arrangements polyphoniques.

Artistes phares

  • Angra
  • Avantasia
  • Beast in Black
  • Blind Guardian
  • Cellador
  • Civil War
  • Dragonforce
  • Edguy
  • Gamma Ray
  • Gloryhammer
  • HammerFall
  • Heavenly
  • Helloween
  • Iced Earth
  • Kamelot
  • Powerwolf
  • Rhapsody of Fire
  • Sabaton
  • Sonata Arctica
  • Stratovarius
  • Symphony X

 

Pin It on Pinterest

Share This