Metalcore/Deathcore metal

Historique

Origines

Le metalcore est un genre dérivé du heavy metal et du punk hardcore qui a principalement émergé à la fin des années 80 aux Etats-Unis avec l’influence de groupes comme Cro-Mags, Murphy’s Law ou Warzone. A l’origine, ce terme est utilisé pour désigner le mélange entre le métal et le hardcore.

Le metalcore se développe, comme un genre à part entière, au début des années 2000, grâce à des labels indépendants. Mais la grande majorité des groupes metalcore restent underground.

Il existe deux variétés de metalcore : le metalcore original et le metalcore mélodique.

Le metalcore résulte de nouvelles structures qu’ont intégré à leur musique certains musiciens de hardcore, créant ainsi d’abord le new school puis le metalcore.

Quant au deathcore, il s’agit d’une musique fusion, mélangeant le metalcore, le death métal et le punk hardcore. Ce style est né au sud-ouest des Etats-Unis, en Californie du sud aux environs de Coachella, et en Arizona. Le terme est apparu au milieu des années 90. Le groupe de death métal, Suffocation, est alors l’une des principales inspirations du genre émergent. Le deathcore est popularisé pendant les années 2000, grâce à des groupes comme Bring Me the Horizon et Suicide Silence.

Caractéristiques

Le metalcore est, avant tout, une musique qui met l’accent sur les breaks (interludes instrumentales) lents et sur des passages plus intenses, propices au moshing (danse dérivée du pogo) et au circle pit (danse où les participant courent en cercle à un rythme effréné). Le moshing peut d’ailleurs prendre place au sein d’un circle pit.

Dans le metalcore, le son est plus lourd, le rythme plus lent, les solos de guitare un peu plus nombreux, le chant moins aigu mais beaucoup plus hurlé.

Le metalcore conserve tout de même les riffs et rythmes du punk hardcore, mais avec une brutalité plus proche de celle du métal, parfois associée à des refrains chantés à la voix claire.

Le son du metalcore est celui d’une guitare pleine, il est rond et précis, avec une structure syncopée et un rythme très coupé.

Le metalcore original, conserve les riff du punk hardcore et la brutalité du heavy métal

Le metalcore mélodique associe les sons et traits du death metal mélodique avec du punk hardcore, du metalcore et parfois de l’emo.

Certains membres de groupe metalcore sont chrétiens, leurs croyances influençant largement leurs textes. D’autres sont, par exemple végans, et leurs textes évoquant largement l’écologie.

Le deathcore empreinte les riffs du death metal qu’il mêle aux breaks du metalcore et du punk hardcore.

Le deathcore utilise principalement les chants gutturaux, le screaming (technique de cri différente du growl, chant guttural, plus juste, distinguant l’aigu et le grave) et des pig squeals (cris de cochons) venu du brutal death metal, un sous-genre du death metal.

Artistes phares

  • All Shall Perish (deathcore)
  • All That Remains (metalcore)
  • As I Lay Diying (metalcore)
  • Asking Alexandria (metalcore)
  • Bring Me the Horizon (deathcore)
  • Killswitch Engage (metalcore)
  • God Forbid (metalcore)
  • Shadows Fall’s (metalcore)
  • Suicide Silence (metalcore / deathcore)
  • The Black Dahlia Murder (deathcore)
  • The Devi Wears Prada (metalcore)
  • Thy Art is a Murder (deathcore)
  • Underoath (metalcore)
  • Walking the Cadaver (deathcore)
  • Whitechapel (deathcore)

Pin It on Pinterest

Share This