Death metal

Historique

Origines

Le death metal est un sous-genre musical, extrême, dérivé du heavy metal, qui a émergé au début des années 80. Il a d’abord pris la forme d’un trash metal plus violent, plus complexe et plus lourd.
Possessed – dont le premier album studio “Seven Churches” paru en 1985 est considéré par certains comme étant le premier album de death metal – et Death, les pionniers du genre, ont été très largement influencés par Slayer (surtout par l’album “Reign in Blood”), Celtic Frost, Venom et Kreator.

Autopsy, Master, Atheist, Morbid Angel, Obituary, Atheist, Repulsion, Deicide, Post Mortem et Necrophagia sont également considérés comme des pionniers du death metal.

Les opus “Slowly We Rot” d’Obituary, “Leprosy” de Death et “Altars of Madness” de Morbid Angels sont les albums qui ont posé les bases et donné les définitions du death metal classique.

Plus tard dans les années 80 et au début des année 90, le death metal attire davantage l’attention des médias grâce à des labels populaires qui commencent à signer des groupes du genre.  Le genre se diversifie ensuite, donnant naissance à une multitude de sous-genres : le death metal mélodique, le death metal technique, le brutal death metal, le deathgrind, le death-doom et le death symphonique.

Obituary, Morbide Angel et Deicide étant originaires de Floride, on parle souvent de “Florida death metal”, mais le genre se développe également en Suède – tout comme le black metal –  avec des groupes comme Dismember, Entombed, Unleashed, God Macabre ou Carnage. La Grande-Bretagne connait aussi son lot de groupes death metal avec Napalm Death, Bolt Thrower et Carcass.

L’un des premiers festivals de death metal est organisé aux Etats-Unis dans la banlieue de Milwaukee (Wisconsin) par Eric Greif, le manager de Death, en septembre 1990. Il réunit 26 groupes.

Caractéristiques

Pour produire du death metal, les groupes utilisent des chants gutturaux très profonds, des guitares très distordues, pratiquent les tremolo picking, et changent très régulièrement de tempo

Sur la batterie, c’est le blast beast qui est pratiqué, comme dans le black metal.

On identifie le death metal grâce au son de ses guitares accordées au plus bas, de ses percussions ultra rapides et son intense dynamisme.

Dans le death metal, les paroles sont généralement sombres, violentes ou choquantes, évoquant le plus souvent la mort de façon crue, décalée, empruntant au gore (beaucoup de groupes de death ont recours à l’imagerie du cinéma d’horreur et des films de série Z). Les chansons disposent souvent d’une structure narrative (présentées comme une histoire) et d’un cycle couplets / refrains.

Ces chansons sont interprétées grâce à des techniques de chants gutturaux : les grunts, growls et death growls.

Dans le death mélodique, les mélodies et harmonies sont davantage mises en avant. Dans le death metal technique, les musiciens font preuve d’un très haut niveau technique.

Le brutal death metal, quant à lui, mélange certains aspects du grindcore (les blast beats) et de death metal. Il est extrêmement rapide (entre 230 et 280 BPM), le grunt y est souvent très grave.

Le deathgrind mêle la technicité du death metal à l’intensité et la vitesse du grindcore, et, il n’intègre presque jamais de solo de guitare. Le death doom allie la lenteur du doom metal avec le grunt du death metal. Les rythmes très rapides du death symphonique sont posés sur un fond orchestral, et le growl y est accompagné d’un chant lyrique.

Artistes phares

  • Amon Amarth (death mélodique)
  • Anathema  (death-doom)
  • Arch Ennemy (death mélodique)
  • Atheist
  • At the Gates (death mélodique)
  • Autopsy
  • Benediction
  • Bolt Thrower
  • Cannibal Corpse (brutal death metal)
  • Carcass (deathgrind)
  • Carnage
  • Children of Bodom (death mélodique)
  • Dagoba (death mélodique)
  • Death
  • Deicide
  • Dismember
  • Entombed
  • God Macabre
  • Gojira (death metal technique)
  • Hipocrisy (death mélodique)
  • Immolation
  • Master
  • Morbid Angel
  • Napalm Death (deathgrind)
  • Obituary
  • Possessed
  • Post Mortem
  • Six Feet Under
  • Suffocation (brutal death metal)
  • Trepalium (death metal technique)
  • Unleashed
  • Vader

Pin It on Pinterest

Share This