Black metal

Historique

Origine

Le black métal est un sous-genre musical extrême, dérivé du heavy metal, qui a émergé en Europe au milieu des années 80 et qui s’est principalement développé dans les pays Scandinaves, surtout en Norvège, au début des années 90.

Le black métal, tout comme le trash métal, s’inspire du punk hardcore, mais aussi de la nouvelle vague heavy métal britannique. Au cours des années 80, de nombreux groupes de trash métal ont d’ailleurs créé les prémices de ce qui deviendra ensuite le black métal. Cette première vague européenne des années 80 comprend des groupes comme Venom, Bathory ou encore Celtic Frost. La seconde vague, des années 90, voit émerger des groupes norvégiens tels que Mayhem, Emperor ou Enslaved. Mais, la Suède contribue également à cette vague avec Abruptum ou Dark Funeral, entre autres, ainsi que la Finlande avec Beherit ou encore Impaled Nazarene.

D’abord équivalent de “métal sataniste”, le black métal est souvent l’objet de critiques, alors que certains groupes sont liés à des faits divers (meurtres, suicides, incendies d’églises…). De plus, dès les débuts de cette seconde vague black métal, certains groupes se sont inscrits dans la mouvance NSBM (pour “National-Socialist Black métal”) qui fait référence au national-socialisme allemand.

Caractéristiques

Le black métal se caractérise principalement par un son agressif, empreint d’atmosphères très sombres et, parfois, sur scène ou dans les vidéos, par des mises en scène sanglantes.
La musique crue du black métal provient de tempos extrêmement rapides ; d’un chant hurlé en voix de tête, bien souvent très aigüe ; de tremolos picking à la guitare et à la basse (alternance continue de coups vers le bas et vers le haut) ; de fortes distorsions ; et de blast beast à la batterie (technique de superposition de doubles croches aux mains et aux pieds à un tempo élevé, supérieur à 150 battements par minute, reposant sur la frappe alternative de la grosse caisse et de la cymbale d’un côté, et de l’autre, sur celle de la caisse claire en décalage des pieds, donnant ainsi une impression de mur du son, grâce à l’utilisation d’une double pédale et d’une double grosse caisse).

Dans le black métal, les guitares sont rapides et soumises à une distorsion élevée. L’égalisation du son privilégie les fréquences aigües alors que les basses sont souvent atténuées afin de créer un son s’éloignant du son typique des autres styles de métal. Quant au chant, il pousse à l’extrême le chant guttural grâce à la technique du grunt qui produit un éraillement grave et rauque, du growl, similaire au grunt mais qui provoque une sorte de sifflement, et à celle du scream (hurlement).
Les morceaux de black métal sont souvent anormalement structurés (pas de segmentation refrains / couplets), font appel à de longs et répétitifs passages instrumentaux et comprennent donc moins de chant que les autres genres de métal.

Le black métal se caractérise également par son recours à l’imagerie médiévale, et / ou au satanisme, avec l’utilisation de ce que l’on appelle le corpse paint, le maquillage du visage en blanc, avec du noir autour des yeux et des lèvres.

En concert, la musique black métal est accompagnée de mises en scène théâtrales, souvent macabres, comme la présence d’animaux morts lors des prestations scéniques de Mayhem ou Gorgoth. Un certain nombre de groupes refusent de jouer en live, lorsque d’autres, composés d’un seul membre, sont, en revanche, dans l’impossibilité de se produire sur scène. Une contrainte que certains groupes contournent avec le recours à des musiciens additionnels pour les live.

Artistes phares

  • Abigor
  • Burzum
  • Cradle of Filth
  • Darkthrone
  • Dissection
  • Emperor
  • Enslaved
  • Gorgoroth
  • Immortal
  • Mayhem
  • Satyricon
  • Watain

Pin It on Pinterest

Share This