Une très grande partie des fans de metal passe son année à attendre l’arrivée de l’été, qui annonce le début des festivals (excepté lorsqu’une pandémie mondiale en décide autrement). Quels sont les principaux festivals de metal, et qu’est ce qui les différencie principalement ?

 

L’Europe, véritable épicentre des festivals de metal

Pour beaucoup de fans de metal, le festival représente un véritable pèlerinage, et le moins que l’on puisse dire, c’est que les européens sont particulièrement bien servis en la matière ! Certains festivals à travers le monde, comme le Fort Rock ou le Pulp Summer Slam, ont vraiment l’air de valoir le coup, mais cependant, la plupart des festivals faisant déplacer des fans à travers le monde entier se situent sur le continent européen.

A ce titre, l’Allemagne a longtemps été considérée comme étant LE pays des festivals metal par excellence, car c’est incontestablement le pays en accueillant le plus grand nombre : Summerbreeze, Rock Am Ring, Party San… Parmi eux, impossible de faire l’impasse sur le Wacken, qui s’illustre depuis des décennies comme étant le festival allemand le plus renommé à travers le monde, et qui se tient systématiquement à guichet fermé chaque année. Depuis environ une dizaine d’années, le Wacken rencontre toutefois une concurrence de taille avec le Hellfest. En effet, le festival français ne cesse de s’agrandir et propose des affiches toujours plus riches au fil des années, si bien qu’aujourd’hui, sa renommée et son ampleur sont équivalentes à celles du Wacken.

Ces gigantesques festivals sont suffisamment importants pour s’offrir des groupes légendaires et proposer une grande variété de programmation. Toutes les catégories d’amateurs peuvent y trouver leur compte, et c’est pourquoi leur public est si hétérogène :  la tête d’affiche du Hellfest 2019 par exemple, faisait se côtoyer Judas Priest, Watain, Sepultura et Wardruna !

Le continent européen a également l’avantage de proposer des festivals de taille plus réduite, qui s’adressent au public d’un genre spécifique : le festival londonien Deserfest s’adresse exclusivement aux amateurs de Stoner, l’Obscene Extreme Festival aux fans de grindcore…

 

Des festivals et des ambiances différentes

Selon leurs thématiques, leurs tailles, ou le type de public à qui ils s’adressent, l’ambiance générale entre les festivals peut sensiblement varier ! Par conséquent, inutile de vous formaliser si votre première expérience en festival n’est pas concluante, c’est peut-être juste le festival en question qui ne vous convient pas !

En réalité, tout dépend de l’expérience que vous recherchez à vivre. Le côté « grosse production » peut parfois déranger certains festivaliers, qui préfèrent s’orienter vers des festivals à taille plus humaine, axé sur un type de musique spécifique et dont l’ambiance est plus intimiste. Notons également qu’ils sont généralement moins coûteux que les « gros » festivals, que ce soit au niveau du ticket ou des prestations sur place.

Les immenses festivals, quant à eux, sont généralement très appréciés pour leur côté fédérateur et festif. Ils incarnent l’occasion idéale de rencontrer des fans de tous bords, et dans une ambiance très bon enfant. Le festival slovène Metaldays en est l’exemple parfait : il propose chaque année des affiches très diversifiées, et séduit aussi une large partie du public grâce à son cadre particulièrement estival, qui permet aux festivaliers de passer une bonne partie de leur journée à se baigner.

 

 

Les fans de metal résidant sur le continent européen ont donc réellement l’embarras du choix en matière de festival. Certains ne jurent que par les événements d’ampleur internationale, alors que d’autres privilégient des festivals à la structure plus réduite…Tout dépend au final de vos préférences personnelles !

Pin It on Pinterest

Share This